Kuopion Energia

L'échantillonnage manuel présente de nombreux défauts

–Avant le Q-Robot, nous avons remarqué que l'échantillonnage manuel a causé trop d'erreurs dans notre bilan. Prélever des échantillons manuellement est tout simplement trop difficile. Par exemple, de petites erreurs humaines peuvent entraîner des différences importantes dans les grands flux de matières. C'était le cas avec la biomasse que nous manipulons, raconte Peter Seppälä, le directeur de production de Kuopion Energia.

Les problèmes d'échantillonnage manuel avaient amené Kuopion Energia à envisager d'autres méthodes d'échantillonnage.

–Les échantillons devraient être prélevés automatiquement avant de décharger la charge. De plus, tous les chargements devraient passer par le même point d'échantillonnage, et le travail des personnes devrait être réduit au minimum, dit Seppälä.

Pilotage du Q-Robot

–Après quelques mois de planification intensive, Prometec nous a présenté une option qui répondait à nos besoins. La solution consistait en un échantillonneur placé dans un hall et permettant de prélever des échantillons de toutes les charges de combustible entrantes. C’était une option très intéressante pour nous, et nous avons décidé de commencer à piloter le Q-Robot en coopération avec Prometec, raconte M. Seppälä.

Effet immédiat et recommandations chaleureuses

Kuopion Energia a depuis lors recommandé Prometec à ses parties prenantes sur la base de leurs expériences.

–La marge d’erreur de 5 % que nous avions dans notre bilan énergétique a commencé à se réduire rapidement après l’introduction du Q-Robot. En outre, il a toujours été facile de les contacter et les choses ont toujours été traitées de manière professionnelle. Nous sommes très heureux d’avoir lancé ce projet en collaboration avec Prometec. Il nous a aidés non seulement nous, mais aussi toute l’industrie, dit M. Seppälä.

Do follow

Subscribe to our newsletter